Don Bosco et les Salésiens

Giovanni Melchiorre Bosco (1815-1888), était un prêtre catholique romain italien et le fondateur de la congrégation religieuse “Salésiens de Don Bosco”. Lorsqu’il a été ordonné prêtre en 1841, après avoir étudié pendant 6 ans au séminaire de Chieri, il a reçu l’honneur traditionnel italien “Don”.

Au début de sa vie de prêtre, Don Bosco a visité les prisons de Turin et a été profondément attristé de voir tant de jeunes garçons âgés de 12 à 18 ans. Ils étaient dans une situation désespérée, sans personne pour les guider ou les aider à apprendre un métier et à changer leurs perspectives d’avenir. Il décide alors de s’engager pour mettre fin à ces maux sociaux. Il a aidé les enfants des rues, les jeunes délinquants ainsi que les autres jeunes défavorisés.

En 1847, Don Bosco a ouvert un oratoire dans la banlieue de Valdocco (Italie), où il a offert un refuge aux jeunes qui avaient nulle part où aller. Ils ont reçu la catéchèse et se réunissaient pour prier, apprendre et jouer. Don Bosco a également ouvert des ateliers où les garçons pouvaient acquérir des compétences et les a aidés à négocier de bons contrats avec les employeurs. Au fil des ans, le nombre de garçons accueillis par Don Bosco a considérablement augmenté, allant jusqu’à 800.

Don Bosco a développé son propre système éducatif basé sur: la raison, la religion et la bonté. Il était convaincu qu’il n’existait pas de “mauvais enfant”. Au lieu d’utiliser la punition, il croyait fermement que la patience, la compréhension et l’attention pouvaient faire ressortir le meilleur d’une jeune personne. Dans son approche centrée sur l’élève, tous sont traités sur un système d’égalité. Il considérait qu’il était de la responsabilité de l’éducateur d’inspirer la coopération, la confiance, la réalisation de soi et la participation sociale.

Pour l’aider dans son travail, Don Bosco a rassemblé autour de lui des personnes qui poursuivaient les mêmes idéaux et s’engageaient auprès des jeunes en raison de leur lien avec Dieu. En 1859 est créée, une société officielle dénommée les “Salésiens de Don Bosco”. Il a donné à la congrégation le nom de Saint François de Sales celui d’un évêque de Genève du XVIIe siècle connu pour sa gentillesse et sa douceur. Don Bosco voulait que ses salésiens agissent de la sorte tout en réalisant sa vision. Le nombre de salésiens augmente et sa renommée se répand dans toute l’Europe et au-delà.

Don Bosco est resté impliqué jusqu’à la fin et lorsqu’il meurt à 72 ans, le mouvement qu’il a inspiré ne faisait que commencer. Il se poursuit encore aujourd’hui, la Société des Salésiens est le troisième plus grand ordre religieux catholique au monde. Les salésiens s’occupent aujourd’hui des foyers pour les jeunes sans abri ou à risque, des écoles, des centres d’enseignement technique, professionnel et linguistique pour les jeunes et les adultes, ainsi que des clubs de garçons et des centres communautaires.

Don Bosco a été déclaré saint en 1934 par le Pape Pie XI.