La Maison Don Bosco

La maison Don Bosco de Ronda a été donnée à la congrégation religieuse Salésienne fondée par Don Bosco. La maison porte le nom de Don Bosco en hommage, mais elle n’a pas été sa résidence.

La maison été construit vers 1850 et remodelé au début du XXe siècle par l’architecte de Ronda Santiago Sanguinetti. Les propriétaires étaient l’ingénieur Don Francisco Perez Granadino et son épouse Doña Dolores Gomez Martinez.

Le couple n’ont pas eu de descendance et après leur décès (en 1932 et 1938 respectivement), leur maison et quelques autres propriétés ont été données à la Congrégation Salésienne, dont elle était une grande amie.
Par disposition testamentaire, avalisée par la nièce du couple, Mme Dolores Madrid Granadino (héritière universelle), la “Fondation Granadino de Saint Jean Bosco” est créée en 1939. Son but était de faire de la maison de la rue Tenorio un lieu de repos, de guérison, de récupération, d’hébergement et de soins pour les membres âgés de la Congrégation salésienne locale, épuisés par le travail ou diminués par les infirmités de la vie.

L’ouverture officielle du sanatorium Don Bosco a eu lieu le 15 septembre 1940. Son “âge d’or” se situe entre 1946 et 1964, lorsque le directeur était Don Salvador Rosés. Pendant 18 ans, il s’est occupé des pensionnaires avec une affection sans pareille et un dévouement total. Pendant cette période, pas moins de 150 salésiens sont venus chercher de l’aide, pour la plupart des jeunes qui souffraient d’une maladie quelconque (peut-être une conséquence de ces temps de privations). Après une période de convalescence et de repos total, ils revenaient heureux et pleinement rétablis dans leurs collèges ou leurs occupations ordinaires.

Au fil des ans, la maison a également eu plusieurs fonctions différentes. Entre autres, elle a servi de résidence pour des étudiants en orientation universitaire sous la tutelle d’un prêtre salésien, de centre de jeunesse, de siège de la troupe de théâtre salésienne espagnole “TES”, et de centre culturel avec des cours de langue et d’administration, des événements sportifs et des ateliers de sculpture sur bois et de broderie. Des activités communautaires apostoliques telles que des cours de religion et d’eucharistie ont également été réalisées tout au long du projet.

La maison Don Bosco a été fermée en tant que sanatorium en 2008.